Contrôle technique Ancêtre

voiture ancêtre
Table des matières

La loi belge prévoit un contrôle technique pour les « ancêtres » (oldtimers). Mais l’intervalle de passage n’est pas le même dans les trois régions du pays. Le point.

Depuis 2018, les ancêtres sont soumis au contrôle technique périodique. L’intervalle du passage varie selon la Région du pays et l’âge du véhicule.

Une plaque "O"

Pour être considéré comme « ancêtre », un véhicule doit être immatriculé en plaque « O ».

Depuis le 1er janvier 2023, cette plaque « O » n’est accessible qu’aux véhicules ayant atteint l’âge de 30 ans (25 ans auparavant) au 1er jour du mois de la première immatriculation.

Toutefois, un véhicule mis en circulation depuis plus de 25 ans mais moins de 30 ans et qui a déjà été immatriculé sous plaque « O » peut rester immatriculé ou être réimmatriculé sous cette plaque « O », à condition qu’il reste immatriculé ou soit réimmatriculé au nom du même titulaire.

plaque d'immatriculation commençant par un O pour déterminer la catégorie "ancêtre"
Plaque O qui détermine la typologie du véhicule comme étant un ancêtre

Le contrôle technique ancêtre en Wallonie

En Wallonie, il existe 4 situations possibles, en fonction de l’âge du véhicule immatriculé en plaque « O »:

1.     Les véhicules qui ont entre 25 et 30 ans sont soumis à un contrôle périodique annuel.
2.     Les véhicules âgés entre 30 et 50 ans sont soumis à un contrôle périodique tous les 2 ans.
3.     Les véhicules âgés entre 30 et 50 ans présentant un « intérêt historique » ne sont pas soumis à un contrôle technique périodique.

Un véhicule présentant un intérêt historique est un véhicule de plus de 30 ans, préservé sur le plan historique, maintenu dans son état d’origine (aucune modification essentielle aux caractéristiques techniques de ses composants principaux) et dont le type n’est plus produit. Il faut faire une demande et ouvrir un dossier pour obtenir le certificat d’« intérêt historique ».

4.     Les véhicules âgés de plus de 50 ans ne sont pas soumis à un contrôle technique périodique.

Le contrôle technique ancêtre à Bruxelles et en Flandre

1.     Les véhicules âgés entre 25 et moins de 30 ans sont soumis à un contrôle périodique annuel.
2.     Les véhicules âgés entre 30 et 50 ans sont soumis à un contrôle périodique tous les 2 ans.
3.     Les véhicules âgés de plus de 50 ans sont soumis à un contrôle périodique tous les 5 ans.

À noter qu’à Bruxelles et en Flandre, le statut d’« intérêt historique » n’existe pas.

Quels véhicules ancêtres ne sont pas soumis au contrôle technique périodique ?

Dans les trois régions du pays, les tracteurs agricoles et forestiers lents, les véhicules lents et véhicules à chenilles immatriculés en plaque « O » sont exemptés de contrôle technique périodique.

Et, comme indiqué plus haut, en Wallonie (mais pas dans les autres régions) les véhicules en plaque « O » de plus de 50 ans sont exemptés de contrôle périodique, de même que ceux âgés de 30 à 50 ans présentant un « intérêt historique ».

En quoi consiste le contrôle technique ancêtre ?

Le contrôle technique ancêtre porte sur l’ensemble des organes du véhicule. Mais le véhicule est contrôlé selon les normes techniques qui étaient d’application lors de sa première immatriculation (l’inspection est donc souvent moins stricte que pour le contrôle d’un véhicule moderne).

Les éléments vérifiés sont :

  • L’identification du véhicule (numéro de châssis, documents du véhicule)
  • L’échappement (contrôle de la pollution atmosphérique)
  • Les freins (contrôle du freinage, efficacité et asymétrie)
  • La suspension
  • La signalisation (lampes et catadioptres)
  • La visibilité (rétroviseurs, pare-brise)
  • La mécanique fosse ou pont élévateur (contrôle de la direction, des essieux, des roues, des pneus, de la corrosion et de la présence de jeu dans le train de roulement)

 

Les défaillances constatées sur les véhicules seront classées en 3 catégories (mineures, majeures et critiques) et conduiront du simple avertissement à l’interdiction de circulation.

ancienne voiture sportive de type "ancetre" bleue

Et les voitures de plus de 30 ans immatriculées en plaque « normale » ?

Les véhicules anciens qui ne sont pas équipés de plaques « O » mais de plaques « normales » sont soumis à un contrôle technique annuel ordinaire, quel que soit leur âge.

Bon à savoir : faire son marché dans les stations de contrôle ?

Le certificat de contrôle technique est un document valable dans toute la Belgique et vous pouvez faire vérifier votre véhicule dans une autre région que celle où vous résidez.

Pour un résident flamand possesseur d’une voiture de plus de 50 ans, cela semblerait intéressant de passer le contrôle en Wallonie, afin d’être exempté du contrôle périodique imposé en Flandre. Idem si le véhicule est âgé entre 30 et 50 ans et qu’il présente un « intérêt historique ».

Serge Istas, public Affair chez Traxio et administrateur à la BEHVA, nous précise qu’en cas de contrôle routier « c’est normalement le lieu de résidence du propriétaire du véhicule qui compte. Un résident flamand ne pourrait donc théoriquement pas profiter de l’exemption wallonne du contrôle périodique pour les véhicules d’intérêt historique ou de plus de 50 ans ». Il risque une amende et un recours de l’assurance en cas d’accident.

Où passer mon contrôle technique de type: Ancêtre

Position actuelle
Nombre de stations disponibles pour les inspections de type Ancêtre: 78

Voir les règles pour les autres types de contrôles

attache remorque
autobus
Camionnette
lpg
moto
camion
remorque
remorque de plus de 3,5 tonnes
voiture