Indice de vitesse d’un pneu : évitez la contre visite au contrôle technique !

Lors du contrôle technique d’un véhicule, de nombreux points sont contrôlés. Comme pour chacun de ces points, les pneus sont soumis à une réglementation rigoureuse en vue de garantir une sécurité routière optimale. Cette réglementation implique, entre autres, que l’indice de vitesse d’un pneu doit être conforme aux recommandations du constructeur

Découvrez-en plus sur l’indice de vitesse d’un pneu et évitez la contre visite au contrôle technique !

Indice de vitesse d’un pneu : évitez la contre visite au contrôle technique !

Qu’est-ce que l’indice de vitesse d’un pneu ?

L’indice de vitesse d’un pneu est une lettre inscrite sur le côté de vos pneumatiques. Cette lettre correspond à la vitesse maximale que le pneu peut supporter

Afin de connaître cette vitesse maximale, commencez par déterminer quelle est la lettre qui est inscrite sur le flanc de votre pneu. Ensuite, vous pouvez simplement vous référer au tableau ci-dessous : 

Tableau indice de vitesse d'un pneu

Où trouver les informations relatives à l’indice de vitesse d’un pneu ?

Vous pouvez trouver les informations quant à l’indice de vitesse d’un pneu sur le certificat de conformité européen de votre véhicule.

Le certificat de conformité : un document obligatoire lors de votre passage au controle technique

Chaque véhicule construit ou importé en Belgique doit être homologué par le Service Public Fédéral Mobilité et Transports à travers un procès-verbal d’agrément (PVA).

Le certificat européen de conformité belge (COC) peut être comparé à la carte d’identité de votre véhicule. Ce document atteste que le véhicule correspond aux spécifications énoncées dans le PVA.

Bon à savoir : le COC varie en forme et en couleur selon la marque du véhicule.

En effet, outre l’indice de vitesse d’un pneu, un grand nombre d’informations relatives au véhicule sont inscrites sur le COC. Vous y trouverez, entre autres : 

  • La marque ;
  • La catégorie et le type ;
  • L’emplacement du numéro d’identification chassis ;
  • L’emplacement des plaques ;
  • Les nom et adresse du fabricant,…

C’est pourquoi il est obligatoire de présenter le certificat de conformité lors de votre passage au contrôle technique. 

Bon à savoir : le certificat de conformité compte également parmi les documents de bord obligatoires en Belgique

Témoignage

Patrick n’avait pas connaissance de cette obligation et en aura malheureusement payé les frais. Il témoigne : 

“N’ayant pas lu votre article sur comment bien préparer sa visite au contrôle technique, je n’avais pas connaissance de tous les documents obligatoires lors du contrôle technique. Lors de l’inspection de mon véhicule, les employés du centre n’ont donc pas pu valider que l’indice de vitesse de mes pneus était conforme. 

Résultat de ce simple oubli ? Une carte verte provisoire pour 3 mois et l’obligation de représenter mon véhicule muni, cette fois, du certificat de conformité. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne m’y reprendra plus ! À partir de maintenant, grâce au site controle-technique.be, je veillerai à toujours rester au fait de la réglementation.”

Que faire si vous n’êtes pas en possession du certificat de conformité de votre véhicule ? 

Le certificat de conformité est un document qui doit normalement être délivré par le fabricant ou son représentant officiel lors de l’achat du véhicule.

Si vous ne disposez pas du COC de votre véhicule, vous avez deux options : 

  • Contacter l’importateur de votre véhicule ou son mandataire officiel ;
  • Vous rendre dans un centre de contrôle technique pour effectuer une procédure de conformité. Dans ce cas, un dossier sera constitué et transmis au Service Public Fédéral Mobilité et Transports. Une fois le dossier accepté, vous recevrez une attestation d’agrément qui pourra servir de substitut au certificat de conformité requis.

Comment éviter une contre visite due à l’indice de vitesse d’un pneu ? 

Pour éviter, suite au contrôle technique, une contre visite liée à l’indice de vitesse d’un pneu, il vous faut donc pouvoir présenter le COC de votre véhicule

En outre, il est interdit de monter un pneu dont l’indice de vitesse est inférieur à celui installé à l’origine sur votre véhicule. En revanche, vous pouvez tout à fait monter un pneu dont l’indice de vitesse est supérieur à celui du pneu d’origine. 

Bon à savoir : dans le cas d’un pneu neige, l’indice de vitesse peut être inférieur d’une lettre par rapport à celui du pneu d’origine. 

Contrôle technique : quels sont les autres points de contrôle liés à la réglementation sur les pneus ?

En plus de la vérification de l’indice de vitesse d’un pneu, la réglementation liée aux pneus d’un véhicule établit que : 

  • Tous les pneus du véhicule doivent avoir les mêmes caractéristiques par essieu. Cela implique qu’ils aient la même dimension mais aussi le même indice de vitesse et indice de charge. Ces caractéristiques peuvent uniquement différer si des dimensions différentes entre l’avant et l’arrière sont expressément indiquées sur l’agrément du véhicule.
  • Les pneus ne sont pas autorisés à dépasser du contour de la carrosserie.
  • Il doit toujours y avoir un espace libre entre la surface interne du garde-boue et la bande de roulement.
  • Les pneus des véhicules mis en service à partir du 1er janvier 1998 doivent être marqués du symbole E ou e. De plus, tous les véhicules neufs doivent être montés de tels pneus. Cette exigence n’est pas obligatoire pour les véhicules mis en service avant cette date. 
  • Si les dimensions des pneus diffèrent de celles prévues au PVA, les diamètres des pneus doivent être équivalents aux diamètres du PVA, avec une marge de -2% à +1,5%.
  • La profondeur des principales rainures des pneus doit être d’au moins 1,6 mm sur ¾ de la bande de roulement.
  • Le degré d’usure d’un pneu est mesuré sur les ¾ de la bande de roulement. Une différence maximale de 3 mm (gauche-droite) est autorisée par essieu.
  • La capacité de charge d’un pneu doit être supérieure ou égale à celle prévue par le certificat de conformité, le PVA, ou le carnet d’instructions du constructeur.
  • Le montage de jantes et/ou pneus non d’origine ne peut pas entraîner une augmentation de la largeur de la voie supérieure à 2%. Une tolérance de 4% est néanmoins autorisée pour les véhicules tout-terrain.

L’indice de vitesse d’un pneu constitue un point de contrôle essentiel lors du contrôle technique d’un véhicule, contribuant à assurer la sécurité sur la route. Le respect de cette norme, ainsi que des autres spécifications relatives aux divers points vérifiés du contrôle technique est primordial pour éviter une contre-visite et garantir la conformité du véhicule aux normes en vigueur. 

En suivant nos recommandations et en vous assurant, entre autres, que vos pneus respectent les normes de sécurité, vous pourrez passer le contrôle technique en toute confiance, sans craindre les contre-visites inattendues.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp