Contrôle technique obligatoire pour certaines motos

Dès le 1er janvier 2023, un contrôle technique obligatoire pour certaines motos sera requis. Voici lesquelles. 

CONTROLE-TECHNIQUE-OBLIGATOIRE-POUR-CERTAINES-MOTOS

Une obligation en cas de revente ou d’accident

À compter du 1er janvier 2023, un contrôle technique sera requis pour toutes les motos de catégorie L et de cylindrée supérieure à 125 cm³. Il ne s’agit toutefois pas d’un contrôle technique périodique. En effet, ce contrôle ne devra avoir lieu que dans deux cas particuliers : en cas de revente à un particulier ou suite à un accident.  

Ce nouveau contrôle découle d’une directive européenne de 2014. Bien que celle-ci prévoyait à la base un contrôle technique périodique des motos, elle laissait toutefois aux États membres la possibilité d’implanter des mesures alternatives. En Belgique, il a ainsi été décidé d’instaurer un contrôle technique uniquement en cas d’accident ou de nouvelle immatriculation. 

Des centres de contrôles adaptés et des inspecteurs spécialement formés  

En Wallonie, 7 stations de contrôle seront adaptées en vue de pouvoir inspecter les véhicules 2 deux roues. Ainsi, d’ici janvier, les centres de Fleurus (AIBV), Eupen, Cuesmes, Marche-en Famenne, Wanze, Habay-la-Neuve et Mariembourg (AIBV) seront prêts à accueillir les motos. Une station supplémentaire viendra également s’ajouter à la liste en cours d’année 2023 : celle de Mont-Saint-Guibert

En outre, les inspecteurs en charge de ces inspections devront suivre une formation spécifique et être eux-mêmes motards.

Un contrôle technique pour motos en plusieurs étapes 

En octobre, Autosécurité a présenté les étapes de ce nouveau contrôle technique. Les inspecteurs commenceront par vérifier qu’aucun problème mécanique n’est à déclarer sur le véhicule. À cette fin, les freins, les pneus ou encore la suspension et la direction seront notamment inspectés. Ils contrôleront ensuite que les phares du véhicule fonctionnent correctement et que ce dernier soit dès lors bien visible par les autres usagers de la route. Enfin, le véhicule devra correspondre aux normes de pollution et de bruit en vigueur.

Bon à savoir : les acheteurs comme les vendeurs auront la possibilité de passer leur véhicule à ce contrôle technique.

Contrôle technique obligatoire pour certaines motos : qui est concerné ?

Comme mentionné plus haut, ce contrôle technique ne sera obligatoire que dans le cadre d’une vente par un particulier ou suite à un accident. Les véhicules concernés sont les suivants : 

  • Les motocyclettes, motocycles, tricycles et quadricycles dont le moteur à combustion est d’une puissance supérieure à 125 cm³. 
  • Les motocyclettes, motocycles, tricycles et quadricycles dont la puissance du moteur électrique ou hybride est supérieure à 11 kW ou dont la vitesse est supérieure à 45 km/h. 

Le prix du contrôle technique pour motos

Le tarif de ce contrôle technique pour motos sera de 48,50 €.

Vous êtes propriétaire d’un autre type de véhicule ? Découvrez les tarifs appliqués selon votre Région ainsi que le type de contrôle à effectuer. 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp